Chers amis (es),

Que ce grand texte de Saint Matthieu éclaire notre quotidien durant ces semaines de rentrée où nous devons encore davantage apprendre à nous accueillir les uns les autres !

Évangile de Matthieu (chapitre 25, versets 31 à 46)

… Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire,
avec tous les anges, il s’assiéra sur son trône glorieux.
Toutes les nations seront rassemblées devant lui.
Il séparera les uns des autres
comme le berger sépare les moutons des chèvres :
il mettra les moutons à sa droite et les chèvres à sa gauche.
Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite :
« Venez, vous qui êtes bénis de mon Père ;
héritez le royaume qui a été préparé
pour vous depuis la fondation du monde.
Car j’ai eu faim et vous m’avez donné à manger ;
j’ai eu soif et vous m’avez donné à boire ;
j’étais étranger et vous m’avez recueilli ;
j’étais nu et vous m’avez vêtu ;
j’étais malade et vous m’avez visité ;
j’étais en prison et vous êtes venus me voir. »
Alors les justes lui répondront :
« Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim,
et t’avons-nous donné à manger ?
ou avoir soif, et t’avons-nous donné à boire ?
Quand t’avons-nous vu étranger,
et t’avons-nous recueilli ?
ou nu, et t’avons-nous vêtu ?
Quand t’avons-nous vu malade,
ou en prison, et sommes-nous venus te voir ? »
Et le roi leur répondra :
« Amen, je vous le dis, dans la mesure
où vous avez fait cela pour l’un de ces plus petits,
l’un de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. »