Beauraing, bourgade belge de la province de Namur, un des quinze lieux reconnus d’apparitions mariales, fut les 10 et 11 octobre le but de notre pèlerinage paroissial.
La Vierge Marie apparut à Beauraing du 29 novembre 1932 au
3 janvier 1933, à cinq enfants du pays : Gilberte, Fernande et Albert VOISIN ; Andrée et Gilberte DEGEIMBRE. Cette dernière, la benjamine, est décédée le 10 février 2015.

Trente-trois apparitions (l’âge du Christ) :
À partir du 29 décembre 1932, entre les bras ouverts de la Sainte Vierge, les enfants aperçoivent son cœur illuminé tel un cœur d’or, expression de son amour maternel, d’où son nom : Notre Dame de Beauraing, la Vierge au Cœur d’Or.
La très Sainte Vierge s’est présentée comme la Vierge Immaculée, la Mère de Dieu, la Reine des cieux. Elle rappelle la prière avec insistance :                                               « Priez, priez beaucoup ! », « Priez toujours ! ».
Le 2 juillet 1949, fut reconnu par Mgr CHARUE évêque de Namur, le caractère surnaturel des faits.
Ce pèlerinage dédié à la Vierge fut très enrichissant spirituellement. Il nous permit de prier ensemble les laudes, le rosaire à la chapelle votive et devant la statue de la Vierge, placée sous l’aubépine où Notre-Dame se manifesta une trentaine de fois ; mais aussi de partager la messe dominicale avec les paroissiens de Beauraing.
Il nous offrit aussi la possibilité de mieux nous connaître, d’échanges fraternels, de voyager ensemble dans un climat chaleureux et festif.
Le sanctuaire de Beauraing est un lieu paisible, intime, appelant le pèlerin au recueillement.

Danielle