Saint Jean-Baptiste de Belleville

Paroisse Catholique du diocèse de PARIS

Catégorie : MOT DU CURE Page 1 of 2

Hiver Solidaire Bouger les lignes

Parue dans le bulletin Paris Notre-Dame du 3 mars 2022

SACREMENT DES MALADES

Vendredi 11 février à 19h

Nous proposerons aux personnes malades de notre paroisse de recevoir ce sacrement durant la messe. Si c’est votre cas, ou si vous connaissez une personne dans votre entourage dans le besoin,

Il EST NECESSAIRE DE CONTACTER UN PRÊTRE A LA SORTIE
DE LA MESSE OU À SON ACCUEIL POUR LUI EN PARLER.

  • Vous pouvez également demander un rendez-vous au secrétariat –

Rencontre avec le père Christian et le groupe Amitié-malades le
samedi 5 février de 15h à 16h30. Il est nécessaire d’y participer.

*Prière Solidaire*

L’opération « hiver solidaire » à St Jean-Baptiste de Belleville est l’occasion de vivre la fraternité avec les personnes de la rue. Une centaine de paroissiens vont se relayer pour assurer ce bel exercice de charité.
Nous proposons à tous les paroissiens qui ne peuvent participer directement à cette opération, en raison de l’âge, de la maladie, etc., de s’y associer par une « prière solidaire ».
Nous avons pensé que le passage, ci-dessous, tiré du chapitre 25 de l’Évangile de St Matthieu, nous permettrait de prier en communion les uns avec les autres : pour les personnes accueillies et pour celles et ceux qui seront à leurs côtés pour assurer ces moments de partage et de fraternité.

Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite :
« Venez les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume
préparé pour vous depuis la fondation du monde ».
« Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ;
j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ;
j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ;
j’étais nu, et vous m’avez habillé ;
j’étais malade, et vous m’avez visité ;
j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi ! »
Alors les justes lui répondront :
« Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu… ?
Tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ?
Tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ?
Tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ?
Tu étais nu, et nous t’avons habillé ?
Tu étais malade ou en prison…
Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ? »
Et le Roi leur répondra : « Amen, je vous le dis : chaque fois que vous
l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères,
c’est à moi que vous l’avez fait. »

Bien sûr, chacune et chacun pourra prier au moment qui lui sera le plus favorable, voire même, utiliser d’autres textes.

« De Victimes à Témoins » Samedi 16 à 20h

Suite au rapport Sauvé sur les abus sexuels dans l’Église, nous vous invitons à une soirée de prière ce samedi soir 16 octobre à 20h dans l’église.

Nous vivrons un chemin de Croix où nous écouterons dans ce cadre liturgique quelques témoignages de victimes de ces abus. C’est une occasion pour chacun de nous, à l’invitation de Mgr Aupetit, de porter ensemble ce drame humain.

Bienvenu à chacun !

La Vérité nous rendra libre

Article mis en avant

Cette semaine, le rapport de la commission Sauvé mandatée par l’Église catholique sur les abus sexuels commis en France est rendu public.

Cela fait très mal. Les paroles de Mgr Eric de Moulins-Beaufort, président de la conférence des évêques, me rejoignent directement : « Aux victimes j’exprime ma honte, mon effroi, ainsi que ma détermination à agir avec elles pour que le refus de voir, d’entendre, la volonté de cacher ou de dissimuler, la réticence à les dénoncer publiquement disparaissent. Mon désir en ce jour est de vous demander pardon. » »
Les mots d’excuses et de demande de pardon ne pourront jamais suffire pour permettre à ces personnes dont la vie a été gâchée, de retrouver ce qu’elles ont perdu.

Ce rapport interpelle tous les chrétiens car nous sommes solidaires du péché même si nous ne sommes pas directement concernés par des faits de pédocriminalité. Au nom de l’équipe des prêtres de la paroisse de Belleville, je demande pardon à toutes les personnes qui ont souffert d’une manière ou d’une autre de violences sexuelles de la part de prêtres ou de chrétiens en responsabilité dans l’Église.

La conscience accrue de la gravité de ces actes doit nous amener à être moins moralisateurs et plus bienveillants dans l’accueil de ce que vivent nos contemporains à tous niveaux ! En tant que prêtres, cela nous amène aussi à rester plus que jamais vigilants sur les risques d’emprise et de relation asymétrique qui pourraient naître avec des paroissiens, du fait même que nous représentons l’Église.

Osons aussi parler, poser nos questions, et chercher ensemble, en paroisse comment porter ensemble la gravité de la vérité des conclusions de ce rapport. C’est à une véritable conversion et à une remise en cause profonde de vivre l’évangile que nous sommes appelés.

Merci d’aider chacun de la paroisse à accueillir cette vérité des accusations portées, qui même si elle fait très mal est libératrice. Prions aussi pour porter ensemble cette situation grave et dramatique.

Nous envisageons d’organiser un temps d’échange paroissial autour de ce rapport. Nous allons d’ailleurs en mettre des versions imprimées à
disposition dans l’église pour ceux qui qui le souhaitent. N’hésitez pas à nous faire part de vos idées
.

Ce samedi 16 octobre à 20h dans l’église : soirée de partage et de
prière. Bienvenue à tous !

Père Christian+, curé de la paroisse, Père Jérémy et Père Théophile

Résumé du rapport de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église



    Page 1 of 2

    Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén